L’Hypercholestérolémie Familiale en chiffres

1 personne sur 250, soit environ 300 000 personnes en France souffrent d’Hypercholestérolémie Familiale hétérozygote.

1 personne sur 2 peut être atteinte d’HF au sein des familles concernées.

1 personne sur 500 000 environ en France est atteinte d’Hypercholestérolémie Familiale homozygote.

L’HF homozygote peut entraîner de très graves complications cardiovasculaires telles qu’un angor, un infarctus du myocarde ou encore une mort subite précoce avant l’âge de 30 ans voire dès l’enfance, si elle n’est pas traitée.

L’HF hétérozygote est également une maladie grave pouvant entraîner des accidents cardiovasculaires fatals ou non fatals chez environ 50% des hommes avant l’âge de 50 ans et 30% des femmes avant l’âge de 60 ans. Ces accidents peuvent survenir dès l’âge de 20 ans, si elle n’est pas traitée.

En l’absence de traitement, l’état des artères des patients HF à l’âge de 40 ans serait équivalent à celui de personnes âgées de 80 ans.

Plus de 90% des personnes atteintes d’Hypercholestérolémie Familiale ne seraient pas diagnostiquées.

79% des patients n’atteignent pas l’objectif thérapeutique de réduction du LDL-Cholestérol (objectif atteint si le taux de LDL-c = 1 g/l) malgré les traitements hypolipémiants et 5 à 10% des patients HF restent même à des taux supérieurs à 2 g/l malgré les traitements existants.